Référence :PHO-720

Voyage fait par ordre du Roi en 1768 et 1769, à différentes parties du monde, pour éprouver en mer les horloges marines inventées par M. Ferdinand Berthoud . Publié... par M. d'Éveux de Fleurieu,..

FLEURIEU (Charles Pierre Claret, comte de).

Paris, De l’Imprimerie royale, 1773. 2 volumes. in-4, plein basane marbrée, tranches bleutées ,mention École d’ hydrographie de Honfleur dorée sur le premier plat, dos à nerfs orné d une fleur de lis et d une ancre répétées, pièce de titre rouge (Reliure de l époque). LXXIX(1)803pp(1) ;(4ff)622pp. Illustré de 5 cartes dépliantes de l’océan Atlantique, les Canaries , Les Açores , etc , 1 planche de diagramme et dans le tome 2 , 5 tableaux dépliants, coins émoussés , manque aux coiffes et charnières faibles , Mouillures au tome 1 , Cachet humide répété des archives majorité-générale de Cherbourg.

Édition originale et très rare de Charles-Pierre Claret, comte de Fleurieu, explorateur, hydrographe , ministre de la Marine sous Louis XVI, qui , lors de ce voyage en mer d'une année à bord de la frégate l'Isis , put tester la première montre marine à secondes inventée pour faciliter le calcul des longitudes et facilement déterminer sur la carte la position exacte du navire . Nommé le 1er juillet 1765 enseigne de port, il est envoyé le 27 du mois à Paris pour étudier l'horlogerie de marine avec le célèbre horloger Ferdinand Berthoud. Cette entreprise, que protège Choiseul, connaît un plein succès. Ces horloges marines qu'il perfectionne avec Ferdinand Berthoud pour les expérimenter ensuite, sont l'objet de luttes sourdes avec Le Roy, horloger du roi. Finalement la confiance est accordée à Berthoud. Cette tâche constitue aussi un enjeu politique et scientifique majeur dans la course aux connaissances maritimes engagée avec l'Angleterre. P1-4A FINE COPY OF A RARE WORK about the longitude race. Ferdinand Berthoud,Pierre Le Roy and John Harrison were all competing to obtain the best marine chronometer. Fleurieu was an essential part of the sea campaign to test Berthoud's first marine chronometer. This was the French attempt to overtake Britain in the race to find the best way to calculate longitude. Fleurieu and Berthoud set out on a testing expedition from 1768 to 1769 on the frigate Isis under Fleurieu's command. The chronometers almost invariably indicated the hour as accurately after the ship had left port, as if they were still on land. Knowing the actual local time at each present location by astronomy, they could easily determine the ship's exact position and longitude on a chart. Using Berthoud's chronometer Fleurieu was able for the first time to calculate accurate positions of the ports they visited. The results of their observations was published in this work , library stamps , contempary full marbred calf .

5,000.00 €