Référence :PHO-696

Voyage d'Orient du R. P. Philippe de la très-saincte Trinité, Carme deschaussé, où il décrit les divers succez de son voyage, plusieurs régions d'Orient,leurs montagnes, leurs mers & leurs fleuves, la chronologie des princes qui y ont dominé, leurshabitans tant Chrestiens qu'infidèles. Les animaux, les arbres, les plantes & les fruits qui s'y trouvent, & enfin les missions des religieux qui y ont esté fondées, & les divers évenemens qui y arrivèrent. Composé, reveu & augmenté par luy mesme. Et traduit du Latin par un religieux du mesme Ordre.

JULIEN (Esprit).

Lyon, Antoine Julliéron, 1669, fort vol. in-8, [24] ff. n. ch. (titre, dédicace à Paul-Albert de Forbin, avant-propos, avis au tarducteur, table des chapitres), 592 pp., avec deux portraits gravés sur cuivre dans le texte (pp. 455, 461), vélin souple à rabats, dos lisse (reliure moderne). Cachet effacé.

Reprise à l'identique de la première traduction française (Lyon, 1652), laquelle fut faite sur l'originale latine (Itinerarium orientale R. P. Philippi a Sanctissima Trinitate,Lyon, 1649). Relation très recherchée, riche en renseignements de tous genres sur les pays du Moyen Orient et la côte malabar. On notera spécialement les parties consacrées aux Chrétiens d'Orient (V-5, V-6, V-7, V-8 et V-9) un chapitre entier consacré aux Juifs orientaux (VI-8). Né à Malaucène, Esprit Julien (1603-1671) était entré en 1620 dans l'Ordre des Carmes Déchaux ;c'est en 1629 qu'il fut envoyé par le cardinal Antonio Barberini en Terre Sainte et en Perse à Ispahan puis à Bassora où il apprit le Perse et l'Arabe. Poursuivant son voyage jusqu'aux Indes, il y enseigna la théologie à Goa, où il croise Pierre Berthelot. Après un bref retour à Rome en 1639, il retourna en Orient pour parcourir la Syrie, la Mésopotamie, la Chaldée, l'Arménie et une partie de la Médie, visitant entre autres la Montagne du Carmel et séjournant au monastère Saint-Élisée du Mont-Liban Röhricht, 247. Hage Chahine, 3692.très rare . P1-2N

1,400.00 €